En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu FR AIB logos Tutelles : CNRS - UT3 (Université Paul Sabatier)

FR AIB

D. LEGRAND - Que nous apprennent les expériences en conditions (semi)contrôlées sur les changements globaux ?

Jeudi 21 juin 2018 à 14h - Salle des séminaires FR AIB

D. LEGRAND - Expériences en conditions (semi)contrôlées et changements globaux
Conférence de Delphine Legrand (SETE) dans le cadre du Cycle Jeudi SCIENCES destiné à tous les publics.

ATTENTION NOUVELLE DATE : Jeudi 21 juin (au lieu du 14 juin)

Les activités humaines impactent la biodiversité à tous les niveaux, des molécules aux écosystèmes. Parmi les effets observés, on peut citer les changements d’aires de répartition des espèces, l’extinction de certaines populations, ou la diminution de la diversité génétique. Pour proposer des plans de conservation adaptés, la quantification in natura des modifications engendrées par les changements globaux sur la biodiversité doit être accompagnée d’une compréhension des mécanismes sous-jacents à ces modifications. Pour cela, les scientifiques ont recours à l’expérimentation.

Dans cette conférence, je présenterai les atouts de l’approche expérimentale utilisée dans le contexte des changements globaux. A partir d’exemples d’études réalisées sur la fragmentation du paysage, le réchauffement climatique ou la pollution de l’eau, je présenterai quels types de plateformes expérimentales sont développées, et quelles réponses sont apportées. Je discuterai ensuite des limitations de l’expérimentation : compromis entre contrôle des paramètres et simplicité des systèmes étudiés, application et généralisation des résultats. Je conclurai par une discussion sur le développement des « méta-expériences » : un même protocole expérimental réalisé sur plusieurs systèmes biologiques en parallèle.

Trois dispositifs expérimentaux permettant d'étudier la fragmentation des habitats

DLDispoExp3Site

Système expérimental composé de bacs connectés de 1100L pouvant accueillir des organismes de petite à moyenne taille (lézards, tritons, insectes...)

DLDispoExp1Site

Système expérimental composé de bacs connectés de 130L pouvant accueillir des organismes de petite taille (insectes, cloportes, araignées...)

DLDispoExp2Site

Système expérimental composé de microtubes de laboratoire connectés de 1.5mL pouvant accueillir des microorganismes (protistes, bactéries...)

Exemples d'espèces utilisées dans des expériences sur la fragmentation des habitats

DL7Site

Demoiselle de l'espèce Platycnemis pennipes identifiée par un numéro sur les ailes

DL5Site

Juvénile de l'espèce Lissotriton helveticus identifié par son patron ventral

DL1Site

Cellules du protiste Tetrahymena thermophila observées au microscope

En savoir plus

https://sites.google.com/site/delphinelegrandresearch/home

20180621Legrand

Télécharger l'affiche en pdf >>>