En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu FR AIB logos Tutelles : CNRS - UT3 (Université Paul Sabatier)

FR AIB

J.-L. HEMPTINNE - Les coccinelles, de l’écologie à la protection des plantes

14 décembre 2017 à 14h - Salle des séminaires de la FR AIB

J.-L. HEMPTINNE - Les coccinelles, de l’écologie à la protection des plantes
Exposé de Jean-Louis Hemptinne, dans le cadre du Cycle Jeudi Sciences destiné à tous les publics.

Qu’évoquent généralement les coccinelles pour vous ? Espérons que ce ne soit pas une voiture équipée d’un logiciel tricheur ! Mais plutôt un coléoptère globuleux, aux couleurs vives qui se nourrit de pucerons. Les coccinelles sont effectivement, pour leur grande majorité, des prédateurs de pucerons ou de cochenilles. Ce régime alimentaire fait qu’on pense souvent aux coccinelles comme des agents de lutte biologique capables de protéger les plantes. Il s’agit bien sûr d’une vision anthropocentrique.

Dans une deuxième partie de la conférence, on tentera de se mettre dans la peau d’une coccinelle et de voir le monde à travers les contraintes quotidiennes de celle-ci : se déplacer sur une plante, chasser des proies, faire face à d’autres consommateurs de pucerons … Cet exercice nous entraînera aux confins de l’écologie comportementale et évolutive.

La vision « coccinello-centrée » est-elle compatible avec la vision anthropocentrique ? Cette question, sans doute pertinente alors que la notion de service écosystémique est entrée dans le langage courant, sera au centre de la troisième partie de l’exposé.

Agrégation hivernale de coccinelle à 11 points

© Eline Susset

Coccinelle à 7 points

© J.-L. Hemptinne

JLH1
JLH2

Coccinelle à 11 points

© J.-L. Hemptinne

Coccinelles à 7 points, pucerons sur des vesces

© J.-L. Hemptinne

JLH3
JLH4
20171214JLHemptinneSite800

Télécharger l'affiche en pdf >>>